Verger conservatoire

Une commission, composée de personnes de la commune et de personnes ressources, en lien avec l’école travaille à la mise en place d’un verger conservatoire sur la commune.

Si ce projet vous intéresse, le groupe de travail vous accueillera avec plaisir. S’adresser en mairie.

Le 18 mars 2016 plantation du premier arbre sur un terrain situé à Rezinet

Discours prononcé lors de l’inauguration du verger conservatoire 18 Mars 2016

Bonjour et merci à vous tous d’être présent pour ce moment particulier qu’est la plantation d’un premier arbre. Ce n’est pas encore le moment de l’inauguration mais un peu la pose de la première pierre.

En fait ce sont 3 arbres qui vont être plantés. 3 comme trois pieds pour faire tenir un tabouret. Le premier pied est sans doute celui de la volonté. Depuis bien longtemps cette idée de verger conservatoire m’est présente. Lors de mon élection en tant que conseiller municipal il y a quelques années (8 ans) j’arrivai avec cette idée. Il faut parfois du temps pour que la graine semée porte du fruit…

En rencontrant lors de la 1ere fête des semences à Marcilly des organisateurs et des personnes au fait des arbres j’ai eu la chance de rencontrer François Venet président des croqueurs de pommes du Forez. Je dis chance mais je pourrais dire l’honneur de le rencontrer. Passionné par les arbres, notamment il me semble par les pommiers, il apporte avec lui le second pied du triptyque la passion.

Je terminerai donc pour rendre ce tabouret stable par le dernier pied que je nommerai confiance. Cette plantation aujourd’hui est un acte de foi envers l’avenir. Rien n’est fait, tout reste à faire… Une équipe que je remercie s’est mise en route, elle aura besoin de renfort et de renouvellement au cours des années qui viennent. Un verger cela se construit dans la durée. Les enfants ici présents sont témoins de cette confiance dans l’avenir. Vous les jeunes aurez aussi à prendre votre part pour que ce lieu soit vivant.

Les arbres sont des vivants de la durée. Ils sont témoins impassibles de nos actions. Certains ont connus nos grand pères et grands-mères et pourraient si ils le pouvaient nous raconter énormément d’anecdotes sur l’histoire de notre village ! Et dans de nombreuses années ils pourront encore témoigner de notre volonté, de notre passion et de notre confiance.

Alors pourquoi un verger conservatoire ?

Un verger conservatoire assure la pérennité de variétés fruitières locales et parfois des savoir-faire qui leur sont associés, permet leur étude, leur description et leur propagation. C’est une véritable réserve génétique. Sur la commune de Marcilly le Châtel, de nombreux vergers ont disparus… Il est encore possible d’en retrouver des traces et de préserver des variétés locales.

Il sert de support à l’éducation des enfants et peut être aussi des adultes ! Notre mode et rythme de vie tend à faire disparaitre les saisons. Savoir prendre son temps, de la graine au fruit, retrouver le goût et le parfum des fruits, comprendre le cycle de la vie, le cycle de l’eau etc… tout un programme. Je remercie les élèves attentifs à notre message et Laurent Troussieux directeur de l’école pour son attention et sa contribution à ce projet.

Un verger conservatoire pour améliorer le cadre de vie communal. Un verger c’est aussi un cadre bucolique avec des arbres en fleurs, un temps de récolte convivial, des fruits pour l’école, des échanges entre personnes passionnées, un espace de rencontre pour ceux qui souhaitent apprendre à tailler… Je remercie Paul, Gautier, François, François, Adeline et notamment Julien pour la mise à disposition du terrain.

Ce verger conservatoire est un support pour sensibiliser les citoyens à leur cadre de vie dans un milieu rural ou la relation à la nature peut parfois se perdre… Savoir conserver les arbres dans son jardin, comprendre que l’espace naturel permet un équilibre et que le végétal doit garder sa place dans notre espace communal.

Je remercie aussi l’équipe organisatrice de la fête des semences qui insuffle chaque année par son action un élan vers la biodiversité. Une personne non présente mais que je sais présente en pensée avec nous mérite une mention spéciale. Un homme tout en sourire, généreux, un peu fou parfois, avec toujours la confiance dans les projets humains. Un homme qui par son dynamisme a poussé des jeunes à oser. Il offre un espace pour nombre de manifestations faisant passer le possible avant les contraintes, je veux parler de Pierre Grenier. Merci Pierre pour ta confiance en l’autre. Tu peux t’assoir sur ce tabouret de la passion, de la volonté et de la confiance. Merci enfin à l’équipe municipale qui me supporte et me suit dans cette aventure un peu folle qui nous dépasse, engager une action dans une durée que le mandat électif ne verra sans aucun doute pas aboutir.

Une pensée pour le Président de la communauté de communes du Pays d’Astrée Pierre Drevet qui ne peut être présent. Avec d’autres élus, il travaille en ce moment même à l’élaboration des structures intercommunales de demain. Il m’a dit comme un clin d’œil en ayant reçu l’invitation : tu plantes un arbre de la nouvelle intercommunalité !

Si vous avez envie de participer à l’élaboration et la mise en place de ce projet, Si vous possédez des vieux arbres fruitiers locaux, Si vous avez des idées et suggestions pour aider au développement de ce projet, Si vous avez envie sans savoir pourquoi ?

Alors, une équipe composée de passionnés compétents, d’habitants et d’élus se fera une joie de vous accueillir… n’hésitez pas et longue vie aux arbres de ce verger qui attendent le printemps pour grandir et plus tard donner du fruit.

Thierry Gouby Maire de Marcilly le Châtel

Bg